F.A.Q. de fr.rec.apiculture

Maladies, intoxications et parasites



La saga "Gaucho"

les semences de tournesol ont ete impregnées d'un produit chimique A ma connaissance le produit utilisé est le ‘’ GAUCHO ‘’ des Ets Bayer.S.A la matiere active est l’imidaclopride .Elle agit par contact et ingestion et est dotée de propriétes systémique. L’imidaclopride est le premier insecticide du sol systémique appliqué en traitement des
semences.Elle présente un large spectre d’efficacité sur les insectes piqueurs suceurs(pucerons cicadelles.........Conditions
d'emploi:applicable en traitement de semences par les semenciers (source index phytosanitaire) En 98, des essais vont etre realises pour defir si le "Gauchau" est dangereux pour les abeilles et dans qq conditions.
A suivre......



claude ivert Aix en Provence FRANCE
page apicole
http://perso.wanadoo.fr/cl.ivert

Bonjour,
C'est pas alarmant, mais en 97 il y a eu des problèmes sur tournesol traite Gauchau, des essais auront lieu en 98 pour en savoir plus . Pour éviter les soucis pendant la floraison du tournesol ,c'est le moment de se renseigner (au pres des agriculteurs ou cooperatives)si le tournesol semé est traité Gauchau. Si c'est le cas vous avez le choix de laisser les ruches et d'observer le comportement des abeilles, la miellée, ou de déplacer les ruches (pas toujours facile) En cas de doute d'intoxication, il faut faire des prélèvements d'abeilles, pollen, miel , faire une déclaration à l'assurance, faire un constat par huissier, porter plainte contre x à la gendarmerie. C'est pas alarmant, mais il faut etre vigilant sur la suspicion qui existe sur Gauchau .
Amicalement.


claude ivert Aix en Provence FRANCE
page apicole
http://perso.wanadoo.fr/cl.ivert

Gaucho : le point

Ces informations sont extraites d’UNAF-Revue la lettre d’information mensuelle de l’UNAF (Union Nationale de l'Apiculture Française).

Le Ministère de l’Agriculture a décidé d’interdire le Gaucho sur trois départements : l’Indre, les Deux-Sèvres, la Vendée afin de procéder à des expérimentations approfondies.Un comité de pilotage a été mis en place.

Dans les autres départements, il est nécessaire de constituer une cellule d’observation afin de suivre l’évolution des colonies et de procéder si nécessaire à des analyses, de manière à établir un dossier sérieux et incontournable (une telle cellule existe déjà pour le Lot et Garonne). Dans les trois départements test, il y aura des zones interdites de semences et des zones d’observation.

Pascal Lallement
pascal.lallement@cea.fr
(6 dadants 10c , France, Gard, Vallée du Rhône)

From: jbescond@magic.fr (Jean Bescond)
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: mortalité due au Gaucho?
Date: Sun, 29 Nov 1998 11:18:42 GMT

Ci-dessous un article inquiétant paru dans le quotidien Le Télégramme vendredi 25 novembre en page Finistère. Un article citant les mêmes sources est paru aujourd'hui dans Ouest-France.

Pesticides : les apiculteurs tirent la sonnette d'alarme

Depuis quelques mois, les apiculteurs bretons enregistrent une chute de leur cheptel. Inquiets et soutenus par des scientifiques, ils penchent pour la responsabilité d'une nouvelle molécule chimique employée par l'agriculture. Peu inquiets pour les consommateurs de miel, les apiculteurs craignent pour l'équilibre écologique de la chaîne alimentaire au sein de laquelle l'abeille est un maillon indispensable. Depuis les conclusions alarmantes du rapport de l'Académie des sciences commandé par le président Chirac, les pesticides sont montrés du doigt. Dans l'attente d'une étude scientifique, plusieurs apiculteurs bretons s'inquiètent des pertes enregistrées depuis plusieurs mois dans leurs ruchers. Une mortalité encore inexpliquée qui n'empêche pas les apiculteurs de noter l'utilisation nouvelle de l'imidaclopidre pour la culture du maïs, une molécule contenue dans le Gaucho. Un pesticide aux effets neurotoxiques puissants dont les conséquences désastreuses sur les oiseaux ont fait l'objet d'une étude du laboratoire lyonnais d'écotoxicologie. Pierre Menez, docteur vétérinaire et président de la commission scientifique du Parc naturel d'Armorique, souligne les conclusions de l'étude : « 500.000 oiseaux sont morts l'an passé à cause du Gaucho ».

Un tiers de pertes cette année

Cette suspicion des produits phytosanitaires, les apiculteurs l'expliquent par la période durant laquelle les abeilles disparaissent en nombre, « principalement en période de récolte du nectar et du pollen. Et le plus souvent là où la monoculture est importante ».

C'est le pollen des fleurs de maïs qui est incriminé. Conséquence : des problèmes de fécondité et de comportement sont enregistrés chez les abeilles. A tel point que les insectes ne retrouvent pas la ruche. L'autre partie de l'essaim est ensuite décimée par le dysfonctionnement de la reine.

Déjà fortement marqués en 1985 par l'apparition du Varois, une maladie importée de Bornéo, les apiculteurs ont enregistré ces derniers mois une perte moyenne de 35 % de leur cheptel.

80 % des plantes ont besoin de l'abeille

Des doses anormales de produit actif ont déjà été enregistrées dans le pollen des cultures traitées. Et le produit semble si actif que les plantes qui poussent après la récolte sont contaminées à des degrés très élevés.

Aujourd'hui, les apiculteurs entendent se regrouper afin d'établir un réel état des lieux. Leur crainte la plus forte est de voir l'abeille disparaître totalement des régions traitées massivement au Gaucho. Une situation que Pierre Menez ne veut envisager : « 80% des plantes ont besoin d'un insecte polinisateur. » Sans l'abeille, ce sont des dizaines de plantes qui sont vouées à disparaître.


Et la longue chaîne alimentaire, dont les effets à retardement ne sont pas connus, pourrait alors être altérée par la disparition d'espèces végétales, puis animales au profit d'un écosystème appauvri. Les apiculteurs ne veulent surtout pas en arriver là.

Jean Le Borgne

Contact : Cave des chouchenn, Pen ar Roz, Plouégat-Moysan.

Légende d'une photo: Comme la plupart des apiculteurs bretons, Pierre Dassonville, exploitant à Plouégat-Moysan, a constaté cette année une perte de 35 % de son cheptel.
--
Jean Bescond


retour au sommaire


Insecticide et miel
From: Chapuis <odp@smtp.wanadoo.fr>
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: polution et miel
Date: Sat, 23 May 1998 16:20:41 +0000

Lorsque vos abeilles butinent des fleurs, qui ont recu des insecticide, désherbant, .... ne risqu'on pas de retrouver cette polution chimique dans le miel. Déjà qu'on trouve des nitrates dans l'eau source, ...

From: "Joël Frey" <jfrey@easynet.fr>
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: Re: polution et miel
Date: Sat, 23 May 1998 22:26:18 +0200
De Joël

A ce jour aucun risque. Connaissant "l'abeille", elle serait morte avant de produire le miel. Reflexion ? pourquoi n'as-t-on retrouvé aucun résidu radioactif dans les ruchers, sur les abeilles et sur le miel après "Tchernobyl" ? malgré toutes les analyses (sérieuses).

A+
Joël

From: tamisier@bisance.citi2.fr (Luc Tamisier)
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: Re: polution et miel
Date: 25 May 1998 09:46:50 GMT

ca c'est manifestement faux! nous avons un metabolisme different de celui des abeilles et il y a de grandes chances pour qu'il y ait des produits toxiques
pour l'homme qui ne le sont pas pour les abeilles...

From: cl.ivert@wanadoo.fr (Claude Ivert)
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: Re: polution et miel
Date: Tue, 26 May 1998 18:51:24 GMT

Bonjour,
C'est faux ? pourtant, des fleurs traitees avec un insecticide il y a pas de danger (pour le miel ), l'abeille ne rentre pas a la ruche. Pour information la loi interdit de traiter en fleurs !!!!!!!!!!!!
Amicalement..


From: tamisier@bisance.citi2.fr (Luc Tamisier)
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: Re: polution et miel
Date: 29 May 1998 09:00:28 GMT

Je suis bien d'accord! mais j'envisageai le probleme inverse : il est parfaitement possible que des abeilles butinent un nectar contenant un produit toxique pour l'homme et pas pour l'abeille (il y a dans le commerce des insecticides non toxiques pour les abeilles...). Dans ce cas, le miel produit peut etre toxique. Le fait que l'abeille survive ne peut pas etre considere comme une garantie de non toxicite.(ce que pretendait l'auteur du message initial.)


From: "Joël Frey" <jfrey@easynet.fr>
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: Pollution ?
Date: Mon, 25 May 1998 22:37:02 +0200

De Joël,
J'espère que tu as raison !
Mais comment se fait-il qu'on découvre, aujourd'hui, de la Dioxine dans la viande, avant c'était de la vache folle, avant de la vache
enragée..nous as-t-on caché la vérité ?
Car il n'y a rien de plus simple pour un chimiste que de trouver des substances nucléaires soit sur un animal : ex = sanglier dans les Vosges, soit dans le produit de l'animal ; mais rien dans l'abeille ni dans le miel ! Cela expliquerai que le fossile le plus ancien à ce jour de l'abeille date de 50 millions d'années !
J'y crois à l'abeille

A+


retour au sommaire


La fausse teigne
Subject: Questions cadre de hausse
Date: Sun, 26 Apr 1998 20:49:55 +0200
Message-ID: <6i0dcq$doh$1@news3.isdnet.net>

Bonjour j'ai des cadres de hausse qui ont été ravagés cet hiver par les mites.

J'ai pu en sauver quelque un mais il y a des petites parcelles de cires trouées trou environ 4 cm de diametre de part en part
du cadre faut il tout enlever et remettre une feuille neuve ou les abeilles pourront elles reparer les degats

Meri de vos réponses

http://www.mygale.org/~aranet
Les perroquets en France
Laurent - LIMOGES FRANCE
Retour anti spam
laurent.l@bigfoot.com


From: "Pascal Lallement" <pascal.lallement@i.am>

Il me semble plus prudent de les remplacer par de la nouvelle. L'ancienne cire peut être fondue et échangée contre de la nouvelle gaufrée à moindre coup.

Pascal Lallement



Au contraire de Pascal moi dans ce cas la je vire les parties les plus endomagees et je laisse les abeilles repares, elles font ca tres bien! Seule precaution, alterner les cadres endomages et des cadres entiers pour eviter que les abeilles reconstruisent en travers!

Par contre, je suis surpris que la fausse teigne ait fait des degats en hiver...Il lui faut un minimum de chaleur, non? en tout cas je ne l'ai jamais observe.

--
Luc Tamisier

bien d apres ma derniere visite elle aurait fait ca fin mars en 15jours mes deux hausses ont été entierement
ravagées, (pourtant elle se trouvé dans un vieux congelateur c'est vrai a proximité d'une chaudiere, j'avais aussi pris la precaution de mettre de la naphtaline)

Laurent


From: "Jean DUFFET" <DUFFET.JEAN@wanadoo.fr>
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: Re: Questions cadre de hausse
Date: 1 May 1998 18:10:35 GMT

Une seule solution : tout enlever et remettre une feuille de cire neuve.

retour au sommaire


Varroa

Subject: Re: Mortalité anormale
Date: Sat, 18 Apr 1998 18:25:40 +0200

Un amis Vosgien me signale qu'il a perdu 30 ruches sur 40 et un autre 8 ruches sur 15.

Avez vous d'autres informations ?

Pascal Lallement


Je possède une dizaine de ruches en Moselle.
Après ma visite de "printemps" j'ai constaté une perte de 80 % de ruches.
J'ai traité contre le varroa avec de l "Apivar", les années précédentes c'était l "Apistan".
J'ai nourri suffisamment.
Bon nombre de rucher dans mon entourage ont connu la même perte.
A quoi, a qui attribuer ce phénomène ?
D'autres apiculteurs ont-ils connu le même problème ?

A+
Joël

Subject: Re: Mortalité anormale
Date: Sat, 18 Apr 1998 19:19:03 +0200

De Joël FREY

Il semble que la mortalité est peut-être due, à la résistance à l'Apistan et même à l'Apivar.
(cf Docteur Becker= président de la Fédé Lorraine)
C'est inquiétant. Car le varroa est apparue dans l'Est de la France (chez-nous), Si maintenant il n'y a plus de produit de traitement ?
Des professionels de la région ont tout perdu !
J'aimerai faire une "petit recensement" des pertes (si possible)

A+
Joël FREY

Date: Sun, 19 Apr 1998 21:14:55 +0200

Dans le Sud, j'ai traité avec de l'Apivar (8 semaines) et je n'ai perdu qu'une ruche sur 7.

Il parait étonnant qu'une résistance à l'Apivar se soit déjà déclarée.

Bonjour,

vous trouverez des informations sur le Varroa sur les sites suivants :

- http://www.apiservices.com/index_fr.htm avec entre autre un article : http://www.apiservices.com/articles/vandame.htm
- http://www.club-association.ch/apigeneve/varroa.html

Bonne lecture

Pascal Lallement


From: "FRANCOIS REGNAULT" <francois.regnault@wanadoo.fr>
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: Le varroa en metropole
Date: Thu, 28 May 1998 13:11:22 +0400
Bonjour

J' aimerai savoir si le varroa continue ses ravages en métropole, si vous avez maintenant des traitements disponibles efficaces. (j'avais des ruches ds le Lot et Garonne, elles sont toutes mortes par le varroa.

Ici sur l'île de la réunion, il n'y en a jamais eu, alors si un mal intentionné amenait la maladie ici, aurions-nous des médicaments efficaces ?

Merci

de la part de FRANCOIS.REGNAULT@wanadoo.fr

bois de nefles st Paul, ile de la reunion.

From: "Serge" <launay.serf.@wanadoo.fr>
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: la varroatose
Date: 27 Aug 1998 21:54:29 GMT

Cette année (98) après avoir posé mes lanières apistan, dans les ruches sur lesquelles j'ai effectué un contrôle, j'ai l'impression qu'il y a une nette régression.
Est-ce une constatations généralisée ? ce qui pourrait être un bonne nouvelle !.
Ou l'accoutumance des varroas au fluvalinate donc phénomène de résistance ?
ce qui traduirait un mauvaise nouvelle .
Serge apiculteur amateur en Normandie

From: jean.bescond@hol.fr (Jean Bescond)
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: Re: la varroatose
Date: Sat, 29 Aug 1998 11:58:11 GMT

Cette année la DDA du Finistère a demandé de traiter à l'APIVAR au lieu d'APISTAN les années précédentes pour lutter contre le phénomène d'accoutumance.

From: "Olivier Chevalier" <Bor.che@wanadoo.fr>
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: Acide oxalique et Varroa
Date: Sun, 6 Sep 1998 23:48:09 +0200

Bonsoir tout le monde, j'ai entendu parler de traitement à base d'acide oxalique pour lutter contre la varroatose.
Quelq'un peut-il confirmer et donner de plus amples renseignements
Merci beaucoup

From: Durandal <durandal2@wanadoo.fr>
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: Re: Acide oxalique et Varroa
Date: Mon, 07 Sep 1998 01:13:31 +0000

je vais peut-etre vous surprendre mais depuis que l'on ne traite plus nos ruches (cela fait deux ans maintenant), la recolte de notre miel va de mieux en mieux (1,5 tonnes au lieu de 1 tonne auparavant).
comment expliquez-vous ca???

Durandal

From: cl.ivert@wanadoo.fr (Claude Ivert)
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: Re: Acide oxalique et Varroa
Date: Wed, 09 Sep 1998 05:17:58 GMT

J'ai pas d'expliquation, mais c'est formidable....... pour 99 c'est 2Tonnes, et je parle pas de l'an 2000 ;-))
A part ça vous etes ou ? combien de ruche ?
claude ivert Aix en Provence FRANCE
page apicole
http://perso.wanadoo.fr/cl.ivert

From: "Pascal Lallement" <pascal.lallement@cea.fr>
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: Re: Acide oxalique et Varroa
Date: Mon, 7 Sep 1998 08:40:53 +0200

Tu trouveras à l'adresse suivante un article sur les traitements alternatifs et entre autre sur l'acide oxalique.

http://www.club-association.ch/apigeneve/index.html

Bonne journée

From: "Michel Groux" <mgroux@worldcom.ch>
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: A propos des produits de traitement contre les Varroas
Date: Tue, 8 Sep 1998 22:40:37 +0200

Bonsoir tout le monde!
J'aimerai bien savoir quel sont les produits qui sont AUTORISES pour la lutte contre les Varroas en France et dans les autres pays Européens??
En suisse Romande ( canton de Vaud) , jusqu'en 1996, nous utilisions principalement L'Apistan et le Bayvarol. Depuis 1997 la tendance est à l'acide formique,le thymovar,et l'acide oxalique Nous pouvons aussi utiliser le Périzin.

Michel Groux

From: "Pascal Lallement" <pascal.lallement@cea.fr>
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: Re: A propos des produits de traitement contre les Varroas
Date: Wed, 9 Sep 1998 07:53:21 +0200

Dans le Gard (30) c'est l'Apivar http://www.apiservices.com/biove/apivar_2.htm qui est actuellement utilisé et recommandé par les services vétérinaires. Nous avons des problèmes de résistance à l'Apistan depuis 1996.

--
Pascal Lallement
e-mail : pascal.lallement@i.am
Site Url : http://www.interlog.fr/pascal

From: jean.bescond@hol.fr (Jean Bescond)
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: Re: A propos des produits de traitement contre les Varroas
Date: Wed, 09 Sep 1998 19:57:08 GMT

Dans le Finistère, jusqu'à présent la Direction Départementale de l'Agriculture, demandait de traiter à l'Apistan. Cette année il nous a été demandé d'utiliser de l'Apivar dans les mêmes conditions: 2 traitements/an.
--
Jean Bescond

From: "Max" <Paul.Dognin@wanadoo.fr>
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: Varroa
Date: Sat, 24 Oct 1998 19:06:32 +0200

Y a-t-il une méthode "naturelle" pour lutter contre cette bestiole?
A+

From: Joel Frey <jfrey@easynet.fr>
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: Re: Varroa
Date: Sat, 24 Oct 1998 20:04:18 +0200

De JoëlUne première réponse = NON
Une deuxième réponse = ne pas mettre en contact des abeilles ayant la varroa ( pratiquement impossible !)
PS : j'ai perdu 80% de mon rucher pour avoir cru aux méthodes "naturelles"

A+
Joël

From: "Raymond MERLET" <raymond.merlet@wanadoo.fr>
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: Re: Varroa
Date: Sat, 24 Oct 1998 23:35:15 +0200

Navré pour tes ruches . Quelles méthodes " naturelles " as tu employé, afin
que d'autres ne tombent pas dans le piège.

A+

From: Joel Frey <jfrey@easynet.fr>
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: Re: Varroa
Date: Sun, 25 Oct 1998 07:15:31 +0100

De Joël : J'ai trouvé des articles dans une revue (à laquelle je suis abonnée) "Terre Vivante";
D'habitude les conseils sont bons, mais pas pour l'apiculture dite "naturelle". Je préfère ne pas cité de méthodes, afin de ne pas être tenté de les appliquer ! Pour le traitement, je crois, qu'il n'y en a qu'une : insert d' Amitraze (Apivar).
A+
Joël

From: "SAUVEUR BALLETTI" <sauveur.balletti@wanadoo.fr>
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: varroa
Date: 26 Oct 1998 10:55:54 GMT
Message-ID: <01be00cf$3768d500$03cffcc1@default>

je voudrai votre avis sur l emploi de la rotenone ainsi que le mode d'emploi
A+

From: cl.ivert@wanadoo.fr (Claude Ivert)
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: Re: varroa
Date: Mon, 26 Oct 1998 19:48:02 GMT

Bonjour,
Pourquoi voulez vous utiliser la rotenone ? il y a un rique de tuer la reine, et ça perturbe fortement les abeilles....vous pourriez utiliser l'acide oxalique beaucoup moins dangereux pour les abeilles..
amicalement
claude ivert Aix en Provence FRANCE
page apicole
http://perso.wanadoo.fr/cl.ivert


From: Joel Frey <jfrey@easynet.fr>
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: Re: varroa
Date: Mon, 26 Oct 1998 22:34:19 +0100

Il y a aussi l'acide formique....
L'acide oxalique est dangereux, selon les doses d'utilisation, soit qu'on connaît bien la procédure, soit qu'on utilise .....????????
Je suis comme beaucoup, j'attends le "produit miracle" mais je ne veux pas jouer l'apprenti-sorcier.

A+
Joël

From: Michel Groux <mgroux@worldcom.ch>
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: Re: varroa
Date: Tue, 27 Oct 1998 22:57:10 +0100

Bonjour,

Pour les traitements a l'acide formique (ponctuels ou de longue durée) en période de couvain combinés avec un traitement a l'acide oxalique (par pulvérisation ou dégoutement) en période sans couvain, consulter : http://www.club-association.ch/apigeneve/ à la page "lutte alternative"
IMPORTANT !!!!! ces méthodes sont efficaces à conditions de contrôler l'efficacité après chaque traitement et de contrôler régulièrement la chutte naturelle dans TOUTES LES COLONIES depuis le mois d'août jusqu'au mois de octobre.
Salutations
M. Groux

From: "HP, Utilisateur autorisé" <@wanadoo.fr>
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: Re: Varroa
Date: Mon, 26 Oct 1998 19:48:38 +0100

A ma connaissance la seule méthode sans produit chimique et permettant d'éliminer ue partie des varroas consiste à grillager les fonds de ruche. Les varroas tombent assez souvent au fond. Attention à remettre un fond en saison froide (automne, hiver, début du printemps).
A+

From: "Max" <Paul.Dognin@wanadoo.fr>
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: Re: Varroa
Date: Wed, 28 Oct 1998 22:51:14 +0100

Est-ce que les abeilles ne risquent pas de colmater le grillage avec de la propolis ?
A+ Max

From: meylin@club-internet.fr (Pierre Meylinere)
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: Re: Varroa
Date: Thu, 29 Oct 1998 17:43:28 +0100

Il y en a plein d'autres, d'efficacité plus ou moins démontrées (élimination des celules de faux-bourdons, acide formique, acide oxylique, huile minérale etc). Mais, même si le couple Apistan Apivar n'était pas l'optimum (ce que rien ne démontre a ma connaissance), j'ai tendance à penser que, pour règler un problème d'épizootie, mieux vaut une méthode appliquée par tous avec discipline que les initiatives individuelles...

pierre


retour au sommaire


Guêpes

From: Christophe.Allard@emn.fr (Christophe Allard)
Newsgroups: fr.rec.apiculture
Subject: Invasion de guepes
Date: Sun, 27 Sep 1998 21:59:29 GMT

Bonjour,
J'ai un petit probleme avec les guepes. Une de nos 5 ruches a essaime tardivement et n'a pas resiste a une attaque conjuguee de guepes et de fausse teigne. J'ai ete oblige de la detruire. Les guepes se sont rabattu sur une autre ruche un peu faible, que j'etais entrain de nourrir...
J'ai reduit l'entree de la ruche au maximum et pose des pieges a guepes (bouteille avec sucre, confiture et eau) . Mais l'issu du combat semble rester incertaine : c'est une veritable invasion et les guepes sont une bonne centaine a tourner en permanence autour des 4 ruches restantes. J'ai essaye de trouver le nid, sans succes pour lemoment...
Si quelqu'un a un moyen pour se debarrasser de ces envahisseurs, je suis preneur...
Merci

Christophe
retour au sommaire

Pied de page


Sommaire de la FAQ

 

Luc Tamisier